Prendre un vélo à bord d’un train

Est-il possible de prendre son vélo à bord d’un train ? Cela dépend de plusieurs choses : quel train, quel transporteur, et comment vous voulez emmener votre vélo (démonté ou non).

Trains SNCF

Le vélo à bord d’un train SNCF (trajet en France uniquement)

Le vélo démonté comme bagage

Si vous transportez votre vélo démonté et rangé dans une housse de dimensions maximales 120 × 90 cm, votre vélo compte comme un bagage. Vous pouvez l’emporter à bord de n’importe quel train SNCF (trajet uniquement en France) avec un billet normal acheté sur Trainline Europe.

Le vélo non démonté

Si vous souhaitez emporter votre vélo non démonté, pour arriver et repartir à vélo sans avoir à emporter de housse ni d’outils, cela dépend du train.

Dans un TGV ou un Intercités à réservation obligatoire

Une partie des TGV et des Intercités à réservation obligatoire disposent d’un espace vélo (les places sont en quantité limitée). Dans ce cas, lors de la recherche sur Trainline, vous verrez apparaître une option place vélo facultative à 10 €.

Réservation d’une place vélo à bord du train

Une fois votre billet acheté, l’option vélo apparaît dessus :

E-billet avec place vélo

L’achat de cette option est indispensable pour pouvoir transporter un vélo non démonté à bord de ces trains. Elle ne peut pas être rajoutée a posteriori. Lorsque vous achetez cette option, vous obtenez des places assises réservées aux cyclistes à côté de votre monture adorée. Pour cette raison, les cyclistes ne peuvent pas voyager ensemble avec des non-cyclistes : il faut effectuer des réservations séparées.

Si un TGV n’affiche pas cette option sur notre site, c’est qu’il y est impossible d’y emporter un vélo non démonté. En particulier, quasiment aucun TGV Sud-Est (à destination de Lyon, Marseille) n’emporte de vélo. Pour ces destinations, le plus simple est alors d’acheter en gare une combinaison de TER au départ de Paris-Bercy ou voyager avec son vélo démonté et rangé dans une housse.

Les trains concernées par la réservation vélo sont :

  • Les TGV Atlantique (sauf Duplex),
  • Une partie des TGV Nord,
  • Une partie des TGV Est,
  • Quasiment l’ensemble des Intercités à réservation obligatoire
  • Les Intercités de Nuit.

Carte des TGV accessibles aux vélos

Dans un TER ou un Intercités à réservation facultative

Quasiment tous les TER et Intercités à réservation facultative disposent d’un espace vélo gratuit. Il n’est pas possible de réserver de places dans cet espace. Les places sont en quantité limitée et le contrôleur a le droit de vous refuser l’accès à bord si toutes les places sont déjà prises, bien que cela soit très rare. Pour emporter votre vélo non démonté à bord de ces trains, il suffit donc d’acheter un billet normal sur Trainline Europe.

Le vélo expédié à destination

Le service bagages de la SNCF peut vous enlever votre vélo à domicile et l’expédier à destination, il vous en coûtera la rondelette somme de 80 €. Les informations se trouvent ici. Il ne vous restera plus qu’à prendre le train avec un billet normal SNCF.

Le vélo à bord d’un Eurostar

Un vélo peut compter comme un bagage à bord d’un Eurostar, démonté et rangé :

  • si la housse fait moins de 85cm de long entre Londres et Paris, Lille et Bruxelles. Cela restreint de fait ce transport aux vélos pliables.
  • si la housse fait moins de 120cm de long entre Londres et la Provence ou les Alpes (trains directs sans correspondance à Lille).

Même les vélos pliables doivent être rangés dans une housse pour compter comme un bagage.

Sinon, il faut d’abord acheter un billet sur Trainline, puis contacter Eurostar pour réserver une place pour le vélo (le service est payant). Plusieurs possibilités existent selon l’importance que vous accordez à être dans le même train que votre vélo ou non. Toutes les informations se trouvent sur cette page.

Le vélo à bord d’un Lyria

Le vélo doit voyager comme bagage dans une housse de moins de 120 × 90 cm. Il n'y a hélas plus de places pour vélos non démontés dans ce type de train. 

Le vélo à bord d’un Thalys

Le vélo peut uniquement voyager comme bagage à bord d’un Thalys, il n’y a pas d’espace pour vélo non démonté. Les mêmes règles que pour les TGV s’appliquent : housse de moins de 120 × 90 cm, les vélos pliables peuvent voyager sans housse.

Le vélo à bord d’un train Renfe-SNCF ou SNCF vers l’Allemagne

Un vélo démonté et rangé dans une housse de moins de 120 × 90 cm est accepté comme bagage.

Le vélo à bord d’un train DB

La DB propose le transport de vélos non démontés à bord des IC, EC, CNL et EN avec le paiement d’une réservation. Trainline ne permet pas de savoir quel train de la DB prend les vélos, ni de payer cette réservation. Vous trouverez plus d’informations sur le site de la DB, où vous pourrez également acheter le billet vélo.

Les vélos non démontés ne sont pas acceptés à bord des ICE. Vous pouvez toutefois tenter de faire passer le vélo comme bagage en le démontant et en le transportant dans une housse.

Le vélo à bord d’un train Trenitalia

  • les vélos pliables sont toujours acceptés et peuvent voyager comme bagages dans tous les trains;
  • les vélos traditionnels démontés et rangés dans une housse (80 x 110 x 40 cm) sont acceptés à bord des trains régionaux, IntercityNotte, Intercity, Frecciarossa, Frecciargento et Frecciabianca;
  • les vélos traditionnels non démontés ne sont pas acceptés dans les trains longue distance (IntercityNotte, Intercity, Frecciarossa, Frecciargento et Frecciabianca); Ils sont acceptés à bord de certains trains régionaux et internationaux, avec un billet supplémentaire à acheter au guichet. Il est conseillé de vérifier auprès d’un guichet Trenitalia la possibilité de transporter le vélo avant d’acheter le billet.

Pour plus d’informations, consultez la page dédiée sur le site de Trenitalia.

Le vélo à bord d’un train Italo

À bord des trains Italo un vélo pliable rangé dans une housse est accepté comme bagage.